SOS Femmes en Seine-Saint-Denis
organise les actions de différents services accessibles aux femmes
du département de Seine-Saint-Denis, victimes de violences conjugales.
Elles peuvent être seules ou accompagnées de leurs enfants co-victimes.

SOS Femmes en Seine-Saint-Denis les soutient pour

  • Prendre conscience des violences conjugales et déconstruire les mécanismes d’emprise
  • Développer des stratégies d’autoprotection et de prévention de la violence conjugale
  • Accéder ou reconstruire une autonomie personnelle et sociale

L’accompagnement des femmes et de leurs enfants est mené par des équipes pluridisciplinaires, qualifiées et formées à la problématique des violences conjugales.

Il implique une collaboration entre les différents services de SOS Femmes en Seine-Saint-Denis mais également avec le réseau de partenaires institutionnels et associatifs du département de la Seine-Saint-Denis ainsi que le réseau de la Fédération nationale solidarité femmes.

L’ÉCOUTE TÉLÉPHONIQUE

SOS Femmes en Seine-Saint-Denis propose une écoute téléphonique anonyme et confidentielle. Cette écoute spécialisée, accueillante et sans jugement est destinée aux femmes, à leur entourage et aux professionnel.le.s.

Pour les victimes, c’est souvent le premier contact avec lassociation, la première occasion daborder les violences qu’elles subissent. Cela leur permet de découvrir ce que propose SOS Femmes en Seine-Saint-Denis et d’amorcer un lien de confiance.

Le téléphone est parfois lunique contact avec lassociation parce que les femmes ont besoin de réfléchir, ont peur de tout ce qu’elles vont devoir assumer ou sont dans l’impossibilité de se déplacer.

Elles peuvent parler dune souffrance trop longtemps contenue ou vérifier qu’elles ne sont pas « folles », que ce qu’elles vivent est réellement inacceptable et qu’il est normal de ne plus supporter la situation. Elles font le point sur où elles en sont et réfléchissent à ce qu’elles peuvent faire.

Les proches de victimes de violences conjugales peuvent exposer leurs inquiétudes et leur désarroi et solliciter une « aide pour aider ».

Aux professionnel·le·s plus généralement en demande de conseils techniques, qui se sentent parfois démuni·e·s, il est proposé soutien spécialisé et aide à la réflexion.

Les écoutantes sont les professionnelles intervenant dans les différents services de SOS Femmes en Seine-Saint-Denis qui mettent leurs compétences au service des personnes qui appellent. Elles accordent le temps nécessaire à chaque appel. Elles engagent l’échange autour des violences et aident à exprimer les émotions, les difficultés et la compréhension des événements. Elles proposent des pistes de réflexion et orientent vers les partenaires compétents si besoin.

Le numéro d’écoute de SOS Femmes en Seine-Saint-Denis n’est pas une ligne d’appel d’urgence ni de demande d’hébergement.

L’écoute téléphonique permet néanmoins d’évaluer l’urgence des situations.

L’écoute téléphonique est accessible du lundi au vendredi
de 14h00 à 17h00 au 01 48 48 62 27

En 2019, 492 appels ont été traités

LE LIEU D’ACCUEIL ET D’ORIENTATION (LAO)

Le Lieu daccueil et dorientation est un lieu de paroles où chacune peut exprimer et comprendre ce qui lui arrive, recevoir du soutien et des informations.

Le LAO propose aux femmes victimes de violences conjugales de participer à des accueils collectifs, temps de paroles et d’échanges sans rendez-vous, animés par deux professionnelles.

S’intégrer à un groupe est un premier pas vers la rupture de l’isolement. C’est pourquoi les femmes sont accueillies collectivement dès leur première venue. Elles sont libres d’arriver et de partir quand elles le souhaitent et ont le choix d’intervenir ou non pendant les échanges. Elles y trouvent une écoute et un soutien à toute étape de leur parcours.

L’accueil collectif réunit des femmes à différents stades dans le cycle des violences conjugales et dans le processus de sortie de la violence. Il a pour objectifs la rencontre, l’échange et la solidarité entre femmes. Il permet une prise de conscience de la problématique des violences conjugales et des mécanismes de l’emprise. Il favorise la création de liens de confiance avec l’équipe et l’association.

En complément, des rendez-vous individuels personnalisés pour un soutien social, psychologique et juridique sont proposés si besoin par l’équipe et une juriste du CIDFF 93 (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles de Seine-Saint-Denis).

Laccompagnement est axé sur le repérage des violences conjugales, les difficultés qui y sont directement liées et lorientation vers des partenaires pour une prise en charge globale et cohérente de chaque situation.

Après une évaluation des besoins, le LAO peut mettre à la disposition des femmes accueillies des aides matérielles diverses (aides alimentaires ou financières, douche, buanderie, adresse postale).

Les enfants sont co-victimes de violences conjugales et peuvent être aussi victimes. C’est pourquoi un travail spécialisé leur est dédié, en complément de l’accompagnement de leurs mères. L’association constate que les violences conjugales ont des effets graves sur la santé physique et, plus encore, psychique des femmes mais aussi sur celle de leurs enfants.

Durant les accueils collectifs, les enfants qui accompagnent leur mère sont reçus dans un espace spécialement animé par une professionnelle référente des enfants.

Deux ateliers mensuels sont proposés aux femmes déjà connues de l’association, notamment un atelier autour de la parentalité qui leur permet d’échanger sur leur place de mère.

 

 Le LAO, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, reçoit les femmes victimes de violence conjugales et leurs enfants sans rendez-vous sur des accueils collectifs

Les accueils collectifs se déroulent le lundi de 17h30 à 20h et du mardi au jeudi de 10h à 13h

Un vendredi sur deux de 10h à 13h sur inscription pour des ateliers thématiques et des ateliers marentalités

Le lieu dAccueil et dOrientation (LAO) : 3, allée du Moulin 93140 Bondy
RER E / Bus 303, 346, 616 arrêt Gare de Bondy / T4 arrêt Bondy
 

En 2019, 476 femmes, dont 315 venues pour la première fois, et 176 enfants ont bénéficié
des activités du Lieu d’accueil et d’orientation.

La fréquentation moyenne quotidienne a été de 12 personnes (femmes et enfants)
et a représenté 3 358 accueils annuels.

LE SERVICE DE MISE EN SECURITE (SMS)

SOS Femmes en Seine-Saint-Denis propose une mise en sécurité et un hébergement immédiats aux femmes majeures, avec ou sans enfants (sans condition d’âge), victimes de violences conjugales et en situation de danger, qu’elles aient déposé plainte ou pas. Durant cette période, chaque femme accueillie amorce des démarches qui lui permettront d’être en sécurité à plus long terme.

L’accès à cet hébergement d’extrême urgence est activé par les commissariats de la Seine-Saint-Denis et le 115, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

La capacité d’accueil est de 23 places (soit 10 femmes et 13 enfants simultanément), pour une durée d’hébergement de 7 à 14 nuits. A la fin de cette période d’hébergement, les femmes peuvent soit retourner au domicile dans le cadre d’une mesure de protection juridique, soit être orientées vers un hébergement en structure ou en hôtel.

Les femmes et leurs enfants sont hébergé.e.s dans une résidence sécurisée :

  • Chaque femme dispose pour elle et ses enfants d’une chambre autonome équipée de lits, table et chaises, réfrigérateur, téléviseur
  • Les espaces communs sont partagés par les familles : salle de bain, WC, cuisine équipée pour chauffer les repas
  • Les femmes ont accès à une buanderie, un vestiaire, une banque alimentaire et autres aides matérielles permettant de faire face aux premiers besoins

Des entretiens quotidiens, formels et informels et des accompagnements physiques (commissariat, Urgences médico-judiciaires (UMJ) et hospitalière, tribunal, cabinet d’avocat…) sont assurés par une équipe pluridisciplinaire.

Cette équipe a développé un savoir-faire spécialisé dans l’accompagnement d’extrême urgence des femmes victimes de violences conjugales et de leurs enfants. Ce savoir-faire leur permet :

  • d’évaluer le danger, de gérer la situation de crise et d’informer les femmes de leurs droits et des mesures de protection pouvant être mises en place
  • d’accompagner et soutenir les premières démarches d’accès aux droits liés aux violences conjugales ainsi qu’aux droits juridiques, sociaux, administratifs et d’accès à la santé

Les professionnelles travaillent en partenariat étroit avec des professionnnel·le·s des institutions spécialisées sur la « mise en sécurité » (police, justice…) ainsi qu’avec les organismes comme la CAF, l’Assurance maladie, les centres de santé…

En 2019, 161 personnes (62 femmes et 99 enfants) ont bénéficié d’une mise en sécurité
avec un hébergement d’extrême urgence et un accompagnement spécialisé.

LE CENTRE MERES-ENFANTS (CME)

Le Centre Mères-Enfants de SOS Femmes en Seine-Saint-Denis propose un accompagnement spécialisé en hébergement pour des femmes victimes de violences conjugales, majeures, enceintes ou ayant un enfant de moins de 3 ans.

Les familles sont accueillies, avec l’accord préalable de l’Aide Sociale à l’Enfance pour une durée de 6 mois renouvelable jusqu’aux 3 ans de l’enfant le plus jeune.

D’une capacité de 50 places (18 femmes et 32 enfants), il propose un hébergement d’insertion dans 18 appartements individuels, situés dans différentes villes.

Un accompagnement spécialisé sur les violences conjugales associé à un suivi social global (démarches juridiques, ouverture des droits, insertion professionnelle, relogement) se met en place dans le cadre d’un contrat de séjour élaboré à partir des attentes et des besoins exprimés par les femmes accueillies. Il est assuré par des professionnelles afin de les aider à accéder ou à reconstruire une autonomie personnelle et sociale.

Des entretiens hebdomadaires se déroulent avec les femmes dans les locaux de l’association ou les appartements d’hébergement pour faire le point sur leur parcours.

Une travailleuse sociale, référente des enfants, assure des entretiens réguliers avec les enfants, en individuel, avec toute ou une partie de la fratrie, en présence ou non de la mère afin de :

  • Repérer l’impact des violences conjugales sur les enfants
  • Aborder les thèmes de la parentalité, la place des enfants au sein de la famille et valoriser le rôle de la mère

En 2019, 77 personnes (23 femmes et 54 enfants) ont été hébergées
et accompagnées par l’équipe du Centre Mères-Enfants.

LE CENTRE D’HEBERGEMENT ET DE REINSERTION SOCIALE (CHRS)/LE RELAIS STABILISE

Le CHRS et le Relais Stabilisé de SOS Femmes en Seine-Saint-Denis proposent un accompagnement spécialisé en hébergement pour des femmes victimes de violences conjugales, majeures, accompagnées ou non d’enfants, sans condition d’âge.

Ces services ont une capacité de 63 places. Ils proposent des hébergements aux durées et objectifs distincts, accessibles en contactant le Service intégré d’accueil et d’orientation de Seine-Saint-Denis (SIAO 93).

  • 38 places (16 femmes et 22 enfants) en hébergement d’urgence et de stabilisation pour une durée de 15 jours à 1 mois éventuellement renouvelable : les femmes et leurs enfants sont hébergés dans des appartements et un pavillon partagés où chaque femme dispose pour elle et ses enfants d’une chambre. La cuisine et les sanitaires sont des espaces communs.
  • 25 places (9 femmes et 16 enfants) en hébergement d’insertion pour une durée de 6 mois renouvelable. Les femmes et leurs enfants sont hébergés dans des appartements individuels situés dans plusieurs villes du département.

L’accompagnement est contractualisé à partir des attentes et des besoins exprimés par les femmes accueillies. Les professionnelles leur proposent

En hébergement d’urgence et de stabilisation 

  • Une information sur leurs droits et les mesures de protection pouvant être mises en place
  • Un accompagnement et un soutien dans les premières démarches d’accès aux droits liés aux violences conjugales et aux droits juridiques, sociaux, administratifs et d’accès à la santé

En hébergement d’insertion 

  • Un accompagnement spécialisé sur les violences conjugales avec pour objectif de construire ou de reconstruire une autonomie personnelle, sociale et citoyenne
  • Un suivi social global (démarches juridiques, ouverture des droits, insertion professionnelle, relogement)

L’accompagnement dans la durée prend en compte le cheminement individuel des femmes. Des entretiens hebdomadaires avec les femmes accueillies se déroulent dans les locaux de l’association ou les appartements d’hébergement pour faire le point sur leur parcours.

Une travailleuse sociale, référente des enfants, assure des entretiens réguliers avec les enfants, en individuel, avec toute ou une partie de la fratrie, en présence ou non de la mère afin de :

  • Repérer l’impact des violences conjugales sur les enfants
  • Aborder les thèmes de la parentalité, la place des enfants au sein de la famille et valoriser le rôle de la mère

En 2019, 42 femmes et 66 enfants ont été hébergés et accompagnés par
le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale et le Relais stabilisé.

FORMATION ET RESSOURCES

Se former, s’informer, s’engager ensemble pour agir contre les violences faites aux femmes

Partenaire reconnue des institutions nationales, régionales, départementales et locales, inscrite dans le tissu associatif du département, SOS Femmes en Seine-Saint-Denis propose des actions d’information, de sensibilisation et de formation sur les violences faites aux femmes et, plus particulièrement, les violences conjugales.

La Plateforme Référente départementale violences faites aux femmes
En Seine-Saint-Denis, trois associations départementales engagées dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF 93)
Le Mouvement français pour le planning familial (MFPF 93)
SOS Femmes en Seine-Saint-Denis

constituent depuis 1989 la plateforme associative Référente avec pour objectifs communs de

  • Améliorer la connaissance des violences faites aux femmes et permettre une prise en charge globale, cohérente et dans la durée des femmes victimes de violences
  • Prévenir ces violences par la promotion des comportements non sexistes auprès de tous les publics

La complémentarité des approches des trois associations permet d’animer conjointement

Des cycles de formation

Repérer pour mieux comprendre et mieux orienter
Cette formation propose à tou.te.s professionnel.le.s

  • Une meilleure connaissance de la réalité des violences faites aux femmes et de leurs mécanismes afin de mieux les repérer
  • Un apport de connaissances juridiques et un état des lieux sur les pratiques judiciaires
  • La mise en place d’une logique de réseau croisant les compétences des différent.e.s professionnel.le.s afin d’améliorer la prise en charge et l’accompagnement des femmes

Prévenir les violences et promouvoir les comportements non sexistes
Cette formation permet aux professionnel.les, travaillant notamment auprès des jeunes publics

  • De réfléchir aux stéréotypes sexués
  • D’identifier les liens entre sexisme et violences
  • De mener des actions conjointes et cohérentes de prévention par la promotion des comportements non sexistes

Des actions de sensibilisation

  • Des demi-journées de sensibilisation sur les violences faites aux femmes destinées à des publics spécifiques appartenant à une même structure ou à une même branche professionnelle
  • Des animations collectives sur l’égalité femmes/hommes et sur les violences faites aux femmes destinées à différents publics (scolaires, jeunes et adultes)

Dans le cadre d’accueil de stagiaires, SOS Femmes en Seine-Saint-Denis contribue à la formation de travailleurs sociaux, de juristes, de chercheurs et de médecins.

Ces différentes formes d’intervention participent à développer une culture commune sur la problématique des violences sexistes et à favoriser une réflexion collective et un travail en partenariat à partir de diagnostics partagés sur les violences faites aux femmes.

En 2019, environ 300 professionnel.le.s du champ médico-social, de la santé et de la santé mentale (des travailleurs sociaux, des agents territoriaux, des policiers… ) ont participé aux formations proposées par SOS Femmes en Seine-Saint-Denis.

Si vous souhaitez recevoir plus d’informations, organiser ou participer à une formation,
contactez-nous au 01 48 48 10 48